Formations web et création graphique - Le rythme de travail en France (2)

Fermer



Connexion

Le rythme de travail en France (2)

La France n'est pas Paris, mais bon si vous bossez avec les Français à l'international, il y a de grande chance que vos interlocuteurs soient parisiens, puisque la métropole concentre la quasi totalité des forces de travail.

Voici donc une journée type d'un employé de la Région Parisienne (white collar). Le cas des fonctionnaires est à part, nous y reviendrons ultérieurement.

Le rythme de travail quotidien

Avant 9:30

Activité nulle.

N'escomptez pas de présence effective avant 9:30. Même dans le cas ou l'heure d'embauche effective est 9:00, le français arrivera entre 9:10 (s'il doit badger) et 9:20 (s'il ne badge pas).

Laissez-lui le temps de monter dans son bureau quand même.

9:30-10:00

Activité réduite.

Une fois le manteau posé, il faut saluer les collègues et aller chercher un café, ce qui peut prendre de vingt (non fumeur) à 30 minutes (fumeur). dans le meilleur des cas, avant 10:00 le téléphone sonnera dans le vide, sauf si votre interlocuteur dispose d'un portable, et qu'il l'a pris avec lui.

10:00-11:00

Activité personnelle.

Consultation des mails y compris et surtout :

  • Blagues
  • Liens vers Youtube

Mise à jour des actus sur Facebook. durant cette heure, on vous répond mais vous dérangez!

11:00-11:30

Activité nulle.

Toutes les deux heures, la pause s'impose. C'est l'heure du café de 11:00 qui s'il est accompagné d'une petite cigarette peut retarder le retour au bureau une bonne petite demi heure, le temps de gloser sur le stress au travail ou l'écologie devant la boite avec les collègues en jonchant le trottoir de mégots.

11:30-12:30

Activité frénétique.

Il ne reste donc qu'une heure pour effectuer les tâches les plus en retard (les autres sont repoussées sine die, faute au manque d'effectifs). Effectivement même si le déjeuner est prévu à 13:00, il vaut mieux prendre ses précautions car sinon il y a trop de queue au restaurant d'entreprise.

12:30-14:00

Activité nulle.

Le repas est prévu sur une heure mais aujourd'hui il y avait du monde à la cafétéria, et puis il a fallu aller se ravitailler en cigarettes.

14:00-15:00

Activité personnelle.

Reconsultation de mails (10% professionnels tout de même), consultation des RTT sur l'intranet, réservation de places pour le Roi Lion via le comité d'entreprise, collectes pour le cadeau de départ (d'arrivée, d'anniversaire…) d'un collègue. Les tâches ne manquent pas, mais aucune n'est à votre bénéfice.

15:00-15:30

Activité nulle.

Pause de l'après midi. Idem 11:00-11:30

15:30-16:00

Activité frénétique.

Préparation urgente de la réunion de 16:00. Pas question de vous répondre, on vous rappellera plus tard.

16:00-17:00

Activité collective.

Réunion stratégique (comment éviter les délocalisations), tactique (le nouveau logiciel CRM) ou communiquante (préparation du lipdub de la boîte). Ne pas déranger.

17:00

Fin des hostilités, retour par le RER (1 heure 30 minutes de macération). Certains cadres de direction doivent rester plus longtemps, faute de quoi le chef de service (rentré de déjeuner à 15:30 et attendant le dîner de 21:00 ou il se rendra directement) aura des doutes sur l'implication de ses troupes.