Formations web et création graphique - XData 8 : Du nouveau!

Fermer



Connexion

XData 8 : Du nouveau!

Si les utilisateurs sont déroutés par XPress et migrent vers InDesign, parce qu'il est beaucoup plus cohérent, voici quelques nouveautés qui pourraient bien changer la donne : XData dans sa version 8 permet d'insérer des tableaux ancrés, des blocs de texte ancrés et le formatage des nombres… Le point sur tout ça en détail!

Changements intéressants pour Xdata 6/7/8.4.0.1

  • Désormais c’est le style du guillemet ouvrant d’une instruction qui pilote la totalité de la mise en forme du champ. Tout le reste est ignoré.  Alléluia !
  • Le redimensionnement des blocs à la taille de leur contenu remarche (en panne sur 6-7.3.1)

Changements pour Xdata 6/7/8.4

Ajout de la fonction de formatage format (number,pattern) abrégée en fmt qui fonctionne comme suit :
Le nombre est donné comme une chaine de caractère contenant un nombre brut
Tous les caractères autres que "-", les décimales et les séparateurs décimaux sont supprimés avant le traitement. Tous les chiffres trouvés avant le séparateur décimal sont considérés comme constituant la partie entière du  nombre  et touts ceux trouvés après comme la partie décimale.
Le Pattern est une chaine contenant la description du formatage du nombre de la même façon qu’avec Excel . Par exemple :

  • Nombre, partie entière seule : "-#,##0" ou "-0"
  • Nombre, partie décimale seule : :".#" ou ".00"
  • Nombre avec les deux parties : "-#,##0.#" ou "-0.#"
  • Dollars et Cents (précision deux décimales) : "-#,##0.00" ou "-0.00"
  • Code postal : "00000"

Les formats Date et scientifiques ne sont pas encore pris en charge.
Les caractères pris en charge sont "-", "#", "0" et les séparateurs (définis au niveau système) millier et décimal. Tous les autres caractères seront placés littéralement.
Le  "-" est traité différemment seulement s’il est devant un autre caractère spécial. Dans ce cas il n’apparaîtra que si le nombre est négatif. Le signe "-" n’est jamais affiché sauf s’il apparaît dans le Pattern.
Le premier signe décimal qui apparait dans le Pattern agit comme un séparateur entre la partie entière et la partie décimale du nombre. Tous les autres signes décimaux sont traités comme des caractères ordinaires. Toutes les occurrences des séparateurs de milliers sont ignorées sauf celles qui sont placées dans le Pattern.
Le "0" et le "#" sont des marques de position pour les chiffres. Le "0" est une marque « dure » : si il n’y a pas de données "0" apparaitra. Le "#" est une marque « douce » en l’absence de donnée aucun chiffre n’apparaitra.
Pattern de la partie entière du nombre : Les marques de position sont ajoutées de droite à gauche. Un chiffre qui n’a pas de marque de position est placé immédiatement à gauche de la première marque trouvée dans le Pattern. S’il n’y a pas de marques de positions la totalité de la partie entière est ignorée.
Pattern de la partie décimale du nombre : Les marques de position sont ajoutées de gauche à droite. Le nombre de chiffres décimaux doit être dans les limites [ nombre de marques dures de position, nombre de marques de positions].
Si le nombre de chiffres est entre ces valeurs,  alors les chiffres seront tous affichés et les marques « douces » de position seront ignorées. Si les chiffres sont tronqués parce qu’il n’y a pas assez de marques de positions, la partie affichée sera arrondie sauf si tous les chiffres sont des « 9 » ; dans ce dernier cas les chiffres les chiffres seront simplement tronqués.
Le séparateur décimal lui-même ne sera affiché que si la partie entière n’est pas vide et s’il y a des données pour la partie décimale.
Ceci permet d’appeler la fonction format séparément pour sortir les parties entières et décimales du nombre.
Par exemple :
$«format(price, "-#,##0")».«format(price, ".00")»
Ici le  "." dans ".00" ne sera pas affiché puisque la partie entière est absente.

Prise en charge des tableaux ancrés

On peut maintenant construire des tableaux dans XData en insérant un tableau ancré dans le prototype. À l’intérieur des cellules vous pouvez placer le code XData ou du texte littéral. Lors de l’import le tableau sera reproduit pour chaque enregistrement.

  • XData reproduira les tyle original du tableau y compris la taille de ses cellules, sauf si il est réglé en autoajustable.
  • XData peut regrouper plusieurs morceaux de tableau. A chaque fois qu’il trouve un morceau de tableau dans le prototype durant l’import, XData vérifie si le dernier objet crée était un tableau. Dans ce cas, si le nombre de colonnes est identique, il fusionne avec le tableau précédent avec les mêmes réglages.
  • Si du texte intervient entre les tableaux, ceux-ci ne seront pas fusionnés. XData ne peut pas gérer des tableaux d’une hauteur supérieure à celle de la colonne ou des limites de la page.

alt

Ci-dessus vous notez :

  • Qu'il y a deux tableaux qui vont être regroupés (cela ne marche que dans le même enregistrement car il ne doit pas y avoir de séparation de texte entre les deux tableaux)
  • Que le guillemet ouvrant a un style différent du reste du mot. C'est ce style qui va piloter le formatage du mot (comme dans FilemakerPro).

Le résultat :

alt

Quark Xpress n’autorise pas les titres et légendes pour les tableaux ancrés. Il faudra donc les obtenir par des arguments logiques de XData.
Ajout des préférences pour le seul import en cours. Permet de changer les paramètre uniquement pour le travail en cours.
Ajout de la prise de charge des fonds dégradés
XData prend maintenant en charge les blocs de texte ancrés (même multicolonnes). Ces blocs peuvent contenir du texte littéral ou du code.
Le réglage des tailles se fait comme suit :
set fit of textbox / textframe boxnumber to fithv / fith / fitv / manual
Textbox et textframe sont synonymes
Boxnumber est le numéro du bloc ancré (comptage distinct de celui des blocs images) et

  • fitv (par defaut) resserre le bloc verticalement autant que possible sans texte en excès.
  • fith resserre le bloc horizontalement autant que possible (prend beaucoup de temps)
  • fithv resserre dans les deux sens
  • Manual désactive tous les redimensionnements automatiques